Élisabeth Caron

Élisabeth Caron, médecin.




La peinture offre peu d’exemples de portraits inscrits dans un carré.


À tel point qu’en édition, « formats à la française ou à l’italienne » sont les rectangles verticaux ou horizontaux qu’on appelle aujourd’hui respectivement « formats portrait ou paysage ».

Par-delà le naturel du sujet, la sobre élégance de ce portrait en buste du Docteur Caron tient à la composition impeccable en deux carrés gigognes : celui sur lequel elle s’accoude et celui dans lequel s’inscrit avec clarté sa pose gracieuse et sans affectation.

Je n’ai pas en stock de plus beau carré que ce jeu entre la lumière d’été, le vert-de-gris, le noir, la peau hâlée, le lin blanc rehaussé d’un peu de rose pâle perlé et la bienveillance de ce sourire.

Le lieu de prise de vue était pourtant… un commissariat de police.

FA#